Le grand retour de l’OM

Publié le par grk-sports


Qu’il semble loin, l’Olympique de Marseille qui était lanterne rouge de ligue 1 après 6 journées. Auteurs d’un début de saison catastrophique (3 nuls et 3 défaites lors des 6 premières journées), les Marseillais ont entrepris ensuite une remontée infernale. Le tournant de la saison se passe sûrement le 6 décembre au Westfalenstadion de Dortmund. Dernière journée de la phase de ligue des champions, les hommes de Didier Deschamps, rapidement menés 2-0, arrachent la victoire et la qualification en fin de rencontre. De quoi refaire le plein de confiance et repartir de l’avant.

Depuis, ils enchaînent les bons résultats et ont des statistiques de futur champion (10 points en 4 matches, faciles qualifications en coupe de France et coupe de la ligue). Bien sûr leur début de saison les pénalise encore trop pour jouer les trouble-fêtes auprès du duo de tête Paris-Montpellier, mais les voici à 2 points du podium et de cette place qualificative pour la ligue des champions. A ce train, plus rien n’est impossible.

Car cette 3è place est presque vitale pour l’OM en difficulté financière, car elle est synonyme de revenus en cas de qualification finale pour la phase de poules (13,3 M d’euros). Ce retour finalement assez tôt dans la saison parmi les 6 premiers peut redonner de l’espoir aux supporters marseillais. Il reste encore 18 matches en ligue 1, et la dynamique actuelle peut inciter certains joueurs à rejoindre le club pendant le mercato.

 

La meilleure façon d’entamer 2012

 

            Ces résultats sont évidemment satisfaisants pour l’OM, mais ce n’est en aucun cas le moment de se reposer sur ses lauriers. Didier Deschamps et ses hommes ont encore 4 matches décisifs à jouer en 3 semaines. Hormis les deux coupes, ils iront à Rennes et recevront Lyon lors des deux prochaines journées, les deux équipes qui les précèdent directement au classement. Il va donc falloir maintenir ce rythme pour rester accroché au wagon de tête.

            Et il faudra pour cela apprendre à vivre sans les frères Ayew, partis à la CAN. Car Jordan et André étaient presque indispensables à l’attaque olympienne, et leur absence risque de peser si l’actuel duo de feu « Rémy-Valbuena » (voir infographie) se fatigue. Car pour l’instant les deux attaquants marchent sur l’eau, et pallient très bien l’absence des deux Ghanéens.

 

Si l’OM continue ses belles performances jusqu’à la fin de la CAN, et si Brandao s’intègre bien de nouveau au groupe, on pourrait les voir jouer la première place en mai. Mais avec si, on mettrait Marseille en bouteille…

 

                                                                                                                                                   S. 

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article